Réhabilitation

 

Vision

Un retour à la vie – grâce à la réhabilitation

Lieu

Lubango, Kalukembe et divers autres lieu en Angola

Début du projet 1994

 

Point de départ

Une guerre civile a sévi en Angola de 1975 à 2002. De nombreuses personnes ont été blessées par des mines anti-personnelles et ont perdu des membres. D'autres blessés n’ont pas été traités correctement, à cause de la guerre, et ont subi des dommages ultérieurs.

 

Le projet

SAM global s’engage avec l’Union d’églises IESA (Igreja Evangélica Sinodal de Angola) dans les domaines de la réhabilitation et de la physiothérapie, d’une part dans un grand hôpital de Kalukembe et d’autre part dans divers centres de traitement du pays. Une partie importante du projet est la réintégration dans le monde du travail et de la société. Grâce à la fabrication de prothèses, une gymnastique adaptée et la physiothérapie, de nombreuses personnes ont pu retrouver leur indépendance et leur dignité. Chaque année ce sont 30 000 traitements qui sont réalisés.

L’IESA a été fondée en 1897 par le Suisse Heli Chatelain et a été le point de départ du travail de la Mission Philafricaine (précurseur de SAM global) en Angola. Dès le début, l’IESA s’est engagée très fortement dans les domaines de la théologie, de la médecine et de la formation. L’IESA est aujourd’hui indépendante et l’une des plus grandes unions d’églises avec environ 100'000 membres. Son but est de donner à la population des possibilités de recevoir un traitement médical de qualité accessible financièrement. En plus d’un hôpital, de plusieurs centres de soins et d’une école d’infirmiers, elle gère aussi des écoles et des centres de formation théologique.

Au cours des dernières décennies, SAM global a de plus en plus pu remettre la responsabilité du travail aux Angolais, mais il y reste encore une collaboration dans le domaine médical où un professionnel de SAM global est à l’œuvre pour la réhabilitation et la physiothérapie