A M É R I Q U E du SUD

 

Le Brésil est le cinquième plus grand pays du monde et, avec 191 millions d’habitants, celui qui a la plus grande population d’Amérique du Sud. SAM global s'engage exclusivement dans le Nord et le Nord-Est du Brésil, une région qui est généralement appelée « le parent pauvre du Brésil ».

  • Surface : 8 514 877 km² – 13 x la France, 266 x la Suisse ou 277x la Belgique

  • Population : 204 millions 

  • Langue : portugais (et plusieurs minorités linguistiques)

  • Forme d'État : démocratie présidentielle

  • Groupes religieux : 91% de chrétiens (dont 65% de catholiques romains, parfois fortement imprégnés des traditions afro-brésiliennes et 26% d'évangéliques)

  • Alimentation de base : feijoada (plat de haricots, viande et riz), manioc, churrasco (poisson grillé) et beaucoup de fruits

 

Le problème de la pauvreté et de la criminalité

L'écart entre les riches et les pauvres au Brésil est énorme. La majorité des activités économiques se situe dans le sud du pays, le nord étant considéré comme « le parent pauvre du pays ».

80 % des Brésiliens habitent dans les grandes villes, car dans les campagnes et dans les régions de l'Amazone ils ne trouvent que très peu de perspectives d'avenir. Cette tendance est en augmentation. De ce fait les nombreuses favelas (bidonvilles) deviennent de plus en plus grandes et la criminalité atteint des records et place les villes du Brésil parmi les plus dangereuses au monde. Les enfants des favelas grandissent souvent sans structure et avec un parcours scolaire insuffisant. Il s'ensuit qu'ils n'ont pratiquement pas de chance de bien se former professionnellement et d'obtenir un emploi. A cause de la violence dans les familles brisées, un grand nombre d'enfants se retrouvent à la rue.

 

SAM global au Brésil

1961 : Quatre collaborateurs de SAM global sont au Portugal, pour se préparer à un engagement en Angola. Mais en raison de la guerre civile qui se profile, ils ne recevront jamais leurs visas. SAM global doit donc chercher un pays d'engagement où le portugais est aussi la langue officielle. En 1963 les premiers collaborateurs font le voyage pour le nord du Brésil, région délaissée du pays.

Au début le travail se concentre surtout sur la fondation d'églises et le partage de la Bonne Nouvelle. Grâce à cela, de nombreuses églises, petites et grandes, sont implantées. Par la suite, SAM global élargit son travail dans les favelas et les abords des affluents du fleuve Amazone afin d'apporter de l'assistance aux personnes démunies et de leur offrir un avenir plus décent.
SAM global cherche à remettre chacun de ses projets sous la responsabilité des Brésiliens.
SAM global travaille en collaboration avec la MICEB  (Missão Christã Evangélica do Brasil). 

Partenaires

 

Projets au Brésil

Brésil

República Federativa do Brasil